Skip main navigation
We use cookies to give you a better experience, if that’s ok you can close this message and carry on browsing. For more info read our cookies policy.
We use cookies to give you a better experience. Carry on browsing if you're happy with this, or read our cookies policy for more information.

Comment prescrire des lunettes pour la presbytie

Les lunettes pour la vision de près peuvent aider une personne à voir clairement lors de tâches telles que la couture, la sculpture ou la lecture. Cette étape s’intéresse à la manière de prescrire des lunettes pour corriger la vision floue de près, communément appelée presbytie.

Cet article est adapté de : du Toit, R. How to prescribe spectacles for presbyopia. Comm Eye Health. Vol. 19 No. 57 2006 pp 12 - 13.

Lorsque nous vieillissons, notre cristallin perd sa capacité à accommoder à des courtes distances. À partir de l’âge de 40 ans environ, la vision de près commence à se détériorer lentement, mais la vision de loin n’est pas affectée. Les personnes atteintes de presbytie disent généralement que leur vision de près s’est dégradée progressivement.

Équipement

  • Tableaux pour tester la vision de loin et la vision de près
  • Trou sténopéique (facultatif)
  • Boîte de verres d’essai ou jeu de lunettes prêtes à porter (voir le tableau 1 pour les puissances conseillées).

Tableau 1. Puissances conseillées pour les verres de correction de la presbytie. Table 1. Suggested lens powers for correction of presbyopia.

Méthode

1 Avant de commencer : assurez vous que les yeux de la personne ne présentent pas d’autres problèmes, mesurez sa vision de loin, et posez-lui des questions sur son état de santé. Plusieurs maladies sont susceptibles d’entraîner des problèmes oculaires.

2 Procédez à une anamnèse détaillée. Notez l’âge de la personne et relevez ses antécédents médicaux et ses symptômes.

3 Déterminez la distance de travail de la personne : il s’agit de la distance à laquelle elle effectue la plupart de son travail de près (voir Figure 1).

Mesurez la vision de près : la personne tient dans sa main le tableau de vision de près (Parinaud) à sa distance de travail, en gardant les deux yeux ouverts. Demandez-lui de lire la plus petite ligne ou de préciser les formes les plus petites qu’elle est capable de voir clairement.

4 Identifiez correctement la puissance des verres nécessaires

  • En vous servant de l’âge de la personne, regardez dans le Tableau 2 la puissance à essayer en premier.

  • Mesurez la vision de près avec les lunettes de la puissance sélectionnée ou les verres d’essai correspondants. Donnez à la personne le tableau de vision de près pour qu’elle le tienne à la distance à laquelle elle aimerait voir clairement. Demandez-lui de vous montrer la plus petite des lignes qu’elle peut voir. Si la personne ne peut pas voir au moins P4 dans l’échelle de Parinaud (taille des caractères d’imprimerie), essayez une puissance plus forte.

  • Vérifiez la plage de vision claire en refaisant le test à différentes distances. Demandez à la personne de vous montrer la plus petite des lignes qu’elle puisse voir sur le tableau de vision de près, puis approchez le tableau jusqu’à ce que les lettres se brouillent. Tendez une main pour marquer la distance la plus proche (voir Figure 2a), puis demandez à la personne de reculer le tableau jusqu’à ce que les lettres se brouillent. Marquez la distance la plus éloignée (Figure 2b).

  • Demandez à la personne de tenir le tableau à la distance à laquelle elle souhaite voir clairement. Il s’agit de sa distance de travail. Si la plage est correcte, la distance de travail doit se trouver au milieu de cette plage, par exemple à 40 cm environ (Figure 2c). Cela signifie qu’une personne sera en mesure de voir clairement à la même distance devant et derrière sa distance de travail.

  • La puissance est correcte si le milieu de la plage est égal à la distance de travail. Continuez de tester la plage jusqu’à trouver la puissance correcte. Notez la puissance des verres et l’acuité visuelle de près avec les verres.

  • Si la personne n’est pas capable de lire P5 sur l’échelle de Parinaud, quelle que soit la puissance des verres, elle va devoir subir des tests complémentaires.

Figure 1. Femme indiquant sa distance de travail, et Figures 2a à 2c. Vérification de la plage de vision claire. Victoria Francis/ICEH

Figure 1. Woman demonstrates her working distance, and Figure 2a-c Checking the range of clear vision.

5 Avant de prescrire des lunettes, veuillez noter que :

  • Les puissances de correction approximatives fondées sur l’âge ne conviennent pas à tout le monde. Par exemple, une puissance plus forte que celle à laquelle on aurait pu s’attendre au vu de l’âge de la personne peut s’avérer nécessaire si la personne présente une hypermétropie, une mauvaise vue, souhaite travailler à une distance de plus de 40 cm ou voir des objets très petits.

  • Ne prescrivez pas une puissance trop élevée car la personne va alors devoir tenir les objets trop près de ses yeux.

  • Un changement de lunettes n’est habituellement nécessaire que si la personne a besoin d’une correction plus forte d’au moins 0,5 par rapport à ses anciennes lunettes, ou a reçu des lunettes corrigeant la presbytie environ deux ans plus tôt, ou encore voit mieux avec les nouvelles lunettes qu’avec les anciennes.

6 Sélectionnez le type de verres le mieux adapté à la personne. Le Tableau 3 décrit les différentes options.

7 Ajustez les lunettes pour qu’elles tiennent correctement tout en étant confortables. Expliquez l’utilisation des lunettes de correction de la presbytie et la façon d’en prendre soin.

8 Rappelez aux personnes de revenir dans deux ans environ pour vérifier si elles ont besoin de nouvelles lunettes pour voir plus clairement à des distances proches.

Tableau 2. Puissance des verres conseillés à différents âges

Âge de la personne Puissance du verre
35 à 45 ans +1,00
45 à 50 +1,50
50 à 55 +2,00
Plus de 55 ans +2,50 ou plus

Tableau 3. Choix des verres

Type de verre Avantages et inconvénients
Foyer simple (lunettes de lecture ou de proximité prêtes à porter) Avantages : Lunettes moins chères. Faciles à distribuer. Inconvénients : La personne verra clairement de près, mais sa vision de loin sera floue lorsqu’elle lèvera les yeux.
Verres progressifs à double foyer ou foyers multiples Avantages : Utiles si une personne a un défaut de réfraction à distance et une presbytie, ou si elle doit voir clairement de loin et de près. Inconvénients : Lunettes généralement plus chères que les lunettes à foyer simple pour la presbytie, et l’on peut mettre plus de temps à les obtenir.

Discussion

Dans votre contexte local, quels sont les différents endroits où il est possible de se procurer des lunettes de correction de la presbytie ? Quels sont les obstacles d’ordre pratique rencontrés dans votre contexte local, en ce qui concerne l’acceptabilité, l’accessibilité et la disponibilité des verres de correction de la presbytie ?

Share this article:

This article is from the free online course:

La Cécité dans le Monde: Planifier et Gérer les Services de Soins Oculaires

London School of Hygiene & Tropical Medicine

Contact FutureLearn for Support