Skip main navigation

Exemples de dégradations

Dans cette étape, nous allons étudier quelques exemples de dégradations qui ont affecté des sites archéologiques.

Il existe un certain nombre de choses qui peuvent endommager les sites archéologiques. Nous allons examiner ici quelques exemples de dégradations causées par le pillage, l’aménagement du territoire, l’exploitation minière et l’agriculture.

Pillage

Dans le contexte du patrimoine culturel, le pillage définit l’acte de prendre illégalement un artefact sur un site archéologique. Cela peut aller de la simple récupération d’un tesson de poterie lors d’une randonnée, à la fouille et au prélèvement délibérés d’objets sur des sites pour les vendre ou les conserver. Aujourd’hui, le pillage est un problème grave qui peut avoir un impact sur la compréhension scientifique et historique, violer l’héritage culturel d’autrui et nuire à la capacité d’une personne à interagir avec le passé. La destruction des ressources archéologiques par les pilleurs constitue une menace internationale et /met en danger le patrimoine culturel mondial.

Les fouilles illégales effectuées par les pilleurs laissent des fosses caractéristiques à la surface d’un site archéologique. Ces « fosses de pilleurs » ne ressemblent en rien aux modifications de surface apportées par les travaux archéologiques officiels et méthodiques. Ces fosses peuvent être identifiées par l’imagerie satellite (Figures 1, 2, 3 et 4) et peuvent être utilisées efficacement pour surveiller les sites connus pour des faits de pillage.

alt_text
Figure 1 : Dura-Europos – une cité fortifiée romaine dans l’est de la Syrie, vue sur Google Earth en août 2011. Image © 2021 Maxar Technologies. (Cliquez pour agrandir)
alt_text
Figure 2 : Dura-Europos – une cité fortifiée romaine dans l’est de la Syrie, vue sur Google Earth en janvier 2018. Image © 2021 Maxar Technologies. (Cliquez pour agrandir)
alt_text
Figure 3 : Le Temple de Bel à Palmyre, Syrie vu sur Google Earth en février 2014. Image © 2021 CNES/Airbus
alt_text
Figure 4 : Le temple de Bel à Palmyre, en Syrie, vu sur Google Earth en avril 2016. Image © 2021 Maxar Technologies.

Aménagements

Certains aspects du développement humain sont considérés comme positifs et progressifs, comme la construction et l’extension de bâtiments et de routes. Cependant, ceux-ci peuvent menacer la sécurité du patrimoine culturel. Les forces redoutables d’un développement non planifié, d’une innovation effrénée et d’un progrès technique irréfléchi peuvent modifier de façon spectaculaire l’environnement naturel et le paysage archéologique et amplifier leur potentiel destructeur – avec des conséquences dévastatrices pour un site préhistorique ou un bâtiment historique, par exemple.

Grâce à la télédétection, il est possible d’identifier ces menaces qui peuvent mettre en danger le patrimoine culturel. Dans les figures ci-dessous (figures 5 et 6), on peut voir l’empiètement de maisons, de bâtiments et de routes à la périphérie de sites archéologiques bien connus.

alt_text
Figure 5 : Jerash, Jordanie vu sur Google Earth en novembre 2019. Image © 2021 CNES/Airbus
alt_text
Figure 6 : Ninive, Irak, vu sur Google Earth en décembre 2004. Image © 2021 Maxar Technologies

Exploitation minière

L’exploitation minière est une autre menace majeure qui peut être identifiée par l’imagerie satellitaire. Afin de maximiser les profits et les gains économiques rapides, le patrimoine culturel est souvent mis en danger. En fait, on trouve des exemples de patrimoine perdu à cause de l’exploitation minière sur tous les continents. Les figures 7 et 8 ci-dessous illustrent l’augmentation des activités minières et la menace croissante qui pèse sur les sites archéologiques.

alt_text
Figure 7 : une zone du Désert Oriental, Egypte, vu sur Google Earth en décembre 2010, avec un peuplement ancien de petite taille visible. Image © 2021 Maxar Technologies.
alt_text
Figure 8 : la même zone du désert oriental, en Égypte, vue sur Google Earth en juillet 2018, après la forte perturbation de la zone par l’exploitation minière. Image © 2021 Maxar Technologies.

Agriculture

Des milliers de sites archéologiques dans le monde se trouvent dans la zone de labourage. L’agriculture constitue donc une menace majeure pour le patrimoine culturel. Les sites archéologiques de type « tells » ou « buttes » sont souvent labourés et aplatis pour faciliter les cultures. Ces terrains plus élevés sont souvent une cible facile pour l’agriculture, car ils fournissent de la terre arable et un meilleur drainage. Les figures 9 et 10 montrent des images satellites de l’effet de l’agriculture sur l’archéologie.

alt_text
Figure 9 : L’agriculture et le labourage affectant un site archéologique. Image © 2021 Maxar TechnologieCNES/Airbus.
alt_text
Figure 10 : Un exemple de site labouré. Image © 2021 Maxar Technologies.
This article is from the free online

Archéologie en danger : Utiliser la télédétection pour protéger le patrimoine culturel

Created by
FutureLearn - Learning For Life

Our purpose is to transform access to education.

We offer a diverse selection of courses from leading universities and cultural institutions from around the world. These are delivered one step at a time, and are accessible on mobile, tablet and desktop, so you can fit learning around your life.

We believe learning should be an enjoyable, social experience, so our courses offer the opportunity to discuss what you’re learning with others as you go, helping you make fresh discoveries and form new ideas.
You can unlock new opportunities with unlimited access to hundreds of online short courses for a year by subscribing to our Unlimited package. Build your knowledge with top universities and organisations.

Learn more about how FutureLearn is transforming access to education