Skip main navigation

Briques de terre crue et pierres

Dans cette section, vous découvrirez la brique crue en tant que matériau de construction.

Les deux matériaux de construction les plus couramment rencontrés dans l’archéologie de l’Asie occidentale sont la brique en terre crue et la pierre. Bien que d’autres matériaux, comme le bois, soient parfois utilisés, plusieurs facteurs favorisent l’utilisation de la terre et de la pierre, comme nous allons le voir ci-dessous.

Qu’est-ce que la brique de terre crue ?

Une brique de terre est généralement un bloc constitué de terre riche en argile, souvent associée à de la paille ou à d’autres matières organiques (figure 1). Une fois durcies, soit par séchage au soleil, soit par cuisson au feu, elles forment des briques solides qui peuvent être utilisées dans la construction (figure 2). La brique de terre est encore utilisée aujourd’hui dans de nombreuses régions du monde (Figures 3-4).

alt_text
Figure 1 : Des briques de terre nouvellement fabriquées, pour la construction d’un bâtiment moderne à Oman. Notez la paille incluse dans les briques. Photo avec l’aimable autorisation de Kristen Hopper.
alt_text
Figure 2 : Tronçon d’un mur moderne en briques de terre. Photo avec l’aimable autorisation de Kristen Hopper.
alt_text
Figure 3 : Maisons actuelles en briques de terre en Inde rurale. Photo avec l’aimable autorisation de Sayantani Neogi.
alt_text
Figure 4 : Une maison en briques de terre crue dans la région de Konya, dans la Turquie moderne. Photo reproduite avec l’aimable autorisation d’Oscar Beighton.

Comme la brique de terre crue est assez souple et friable, elle est relativement vulnérable face aux intempéries, notamment à l’érosion éolienne et hydrique (figure 5). Lorsque les structures en brique crue se désintègrent, elles forment des dépôts de terre, et si l’on construit continuellement des bâtiments et qu’on les laisse se désintégrer au même endroit au fil du temps, d’épais dépôts de terre peuvent s’accumuler. C’est ce processus qui donne naissance aux sites caractéristiques en forme de monticule répandus à travers l’Asie occidentale, connus en arabe sous le nom de « tell ».

alt_text
Figure 5 : Structures abandonnées en briques crues dans un village historique moderne. Notez l’effondrement important, les fissures visibles dans la section, et les cassures arrondies et lisses où le vent et la pluie ont érodé le matériau mou. Photo reproduite avec l’aimable autorisation de Kristen Hopper.

La reconstruction et l’interprétation des structures en briques crues par les archéologues sont basées sur la compréhension des techniques de construction et des formes de dégradation rencontrées dans les sites archéologiques bien préservés.

Dans cette région, l’architecture en briques crues remonte au début du Néolithique pré-céramique, lorsque les structures de Netiv Hagdud et de Jéricho (Figure 6) étaient construites en briques crues plano-convexes (un côté plat et un côté arrondi). Les études ethnographiques et archéologiques montrent que la matière première utilisée pour la fabrication de la brique en terre provenait généralement du sol à proximité des peuplements humains.

alt_text
Figure 6 : Architecture en briques de terre crue mise au jour à Jéricho. Photo A. Sobkowski, Domaine public, via Wikimedia Commons.

La pierre comme matériau de construction

La pierre est un excellent matériau de construction qui a été utilisée pour tout construire tout au long de l’histoire, des simples abris aux grands monuments architecturaux. Les exemples vont de l’architecture monumentale de l’Égypte ancienne (figure 7) aux Moai de l’île de Pâques érigés par les Rapa Nui. En général, la pierre utilisée provient de sources locales. Outre les constructions en pierre meuble, on connaît également l’architecture troglodytique, où les bâtiments et les divers éléments sont sculptés dans la roche, comme sur le site nabatéen de Petra en Jordanie (figure 8) ou dans les grottes d’Ajanta en Inde.

alt_text
Figure 7 : L’architecture monumentale construite en pierre de Louxor, Égypte. Photo reproduite avec l’aimable autorisation de Sayantani Neogi
alt_text
Figure 8 : Architecture taillée dans la roche à Petra, en Jordanie. Photo reproduite avec l’aimable autorisation de Sayantani Neogi

Quels sont les différents types de matériaux de construction que vous trouvez historiquement dans votre région ? Constatez-vous une continuité avec les techniques du passé ou les méthodes de construction ont-elles changé ? Quels types de conditions environnementales et de paysages favoriseraient l’utilisation de certains matériaux de construction ?

This article is from the free online

Archéologie en danger : Utiliser la télédétection pour protéger le patrimoine culturel

Created by
FutureLearn - Learning For Life

Our purpose is to transform access to education.

We offer a diverse selection of courses from leading universities and cultural institutions from around the world. These are delivered one step at a time, and are accessible on mobile, tablet and desktop, so you can fit learning around your life.

We believe learning should be an enjoyable, social experience, so our courses offer the opportunity to discuss what you’re learning with others as you go, helping you make fresh discoveries and form new ideas.
You can unlock new opportunities with unlimited access to hundreds of online short courses for a year by subscribing to our Unlimited package. Build your knowledge with top universities and organisations.

Learn more about how FutureLearn is transforming access to education