Skip main navigation

Les Secteurs de l’Energie Décarbonée du Brésil

Premier plan du G20 sur le Brésil

Le Brésil a un mix électrique propre mais il dépend des combustibles fossiles dans le secteur de l’énergie. Le secteur de l’électricité au Brésil est le plus important de l’Amérique du Sud. Sa capacité à la fin de 2020 était de 175 GW (contre 11 GW en 1970 avec une croissance annuelle moyenne de 5,8% par an). Le Brésil possède la plus grande capacité de stockage d’eau au monde, l’hydroélectricité répond à plus de 70% de sa demande en électricité. Le réseau national est alimenté à 80% par des sources renouvelables (hydroélectricité, biocarburants, énergie éolienne, etc1.  

Les transports sont devenus l’une des principales sources d’émissions de gaz à effet de serre provenant de la consommation de carburant au Brésil. Selon les données de l’Observatoire du Climat, le secteur représenterait 47% des émissions totales d’énergie en 2019, le transport de marchandises représentant 40% de ce total2.   

Au Brésil, il est très intéressant de noter que tous les partis politiques ont poursuivi la même politique en matière d’énergies renouvelables : des coalitions entre partis, du PMDB (Partido Movimento Democrático Brasileiro ou le Mouvement Démocratique Brésilien)  au PT (Partido dos Trabalhadores ou Parti des Travailleurs)  en passant par le PMDB, puis Bolsonaro 3. La Politique Nationale du Brésil en matière de Changement Climatique, adoptée en décembre 2009, vise à promouvoir le développement d’un marché brésilien pour la réduction des émissions, ainsi que d’autres objectifs 4. A la fin de 2020, le Brésil a annoncé l’objectif indicatif de devenir neutre en carbone d’ici 2060 5.

RenovaBio, la Politique Nationale pour les Biocarburants, a été approuvée en 2017, établissant des objectifs obligatoires pour l’achat de biocarburants par les distributeurs de carburant. Pour atteindre les objectifs, les distributeurs doivent acheter des volumes spécifiés de certificats (CBIO), qui représentent des réductions d’émissions liées à la substitution des combustibles fossiles par des biocarburants. La négociation des CBIO a commencé en juin 2020 [^6].

[^6] https://icapcarbonaction.com/en/?option=com_attach&task=download&id=723

This article is from the free online

Marchés du Carbone : Examen des Politiques de l’UE pour l’Action Climatique Transnationale

Created by
FutureLearn - Learning For Life

Our purpose is to transform access to education.

We offer a diverse selection of courses from leading universities and cultural institutions from around the world. These are delivered one step at a time, and are accessible on mobile, tablet and desktop, so you can fit learning around your life.

We believe learning should be an enjoyable, social experience, so our courses offer the opportunity to discuss what you’re learning with others as you go, helping you make fresh discoveries and form new ideas.
You can unlock new opportunities with unlimited access to hundreds of online short courses for a year by subscribing to our Unlimited package. Build your knowledge with top universities and organisations.

Learn more about how FutureLearn is transforming access to education