Skip main navigation

Comment les urgences ont-elles une incidence sur la santé mentale ?

Le COVID-19 aura un impact différent sur tout le monde. Maintenant nous explorons comment les expériences des gens peuvent affecter leur santé mentale
© Public Health England

Les événements traumatiques sont des événements stressants, effrayants ou pénibles. Pendant la pandémie de COVID-19, l’ensemble de la société est susceptible d’être affecté dans une certaine mesure, y compris les enfants, les jeunes et les adultes.

Pourquoi ?

  • Certaines personnes peuvent rencontrer des expériences traumatiques spécifiques telles que la maladie, le deuil, ou la mise en quarantaine
  • Les gens peuvent éprouver de l’isolement ou un manque de soutien social s’ils doivent rester à la maison pour éviter la propagation du virus
  • Les gens peuvent éprouver des difficultés à bénéficier de services de santé pour des problèmes de santé physique ou mentale
  • Les gens peuvent avoir peur ou s’inquiéter pour eux-mêmes ou leurs familles
  • Les enfants et les jeunes peuvent ressentir de l’inquiétude ou se sentir isolés s’ils ne peuvent pas aller à l’école ou voir leurs amis
  • Les gens peuvent s’inquiéter pour leur situation financière en raison de mesures de confinement

Certaines personnes peuvent ne montrer aucun signe évident de détresse. Beaucoup de gens éprouvent une détresse immédiate, mais ils la surmontent rapidement. D’autres personnes peuvent toutefois présenter une détresse considérable peu après un événement.

La plupart des gens vont se rétablir, avec suffisamment de temps et de soutien. Bien qu’une minorité non négligeable de personnes puisse ne pas se rétablir complètement sans intervention de la part d’un professionnel de santé.

Les capacités des gens à faire face et la rapidité de leur rétablissement sont augmentées s’ils bénéficient d’un soutien social au lendemain d’un événement traumatique.

Trouble de stress post-traumatique

Beaucoup de gens ont entendu parler du syndrome de stress post-traumatique (SSPT).

Les cas de SSPT sont relativement rares après des urgences. Les personnes ont les mêmes risques de développer des troubles anxieux et de la dépression, et elles sont plus susceptibles de développer des problèmes de consommation excessive d’alcool qu’elles n’en ont à développer un SSPT.

Il est difficile de savoir qui est susceptible d’en souffrir immédiatement après des événements traumatiques, car les diagnostics ne sont pas établis tant que les symptômes ne persistent pas depuis au moins un mois. Le fait de dispenser des PSP peut réduire le risque de développer un SSPT.

© Public Health England
This article is from the free online

Premiers secours Psychologiques: Version pour l’Afrique

Created by
FutureLearn - Learning For Life

Our purpose is to transform access to education.

We offer a diverse selection of courses from leading universities and cultural institutions from around the world. These are delivered one step at a time, and are accessible on mobile, tablet and desktop, so you can fit learning around your life.

We believe learning should be an enjoyable, social experience, so our courses offer the opportunity to discuss what you’re learning with others as you go, helping you make fresh discoveries and form new ideas.
You can unlock new opportunities with unlimited access to hundreds of online short courses for a year by subscribing to our Unlimited package. Build your knowledge with top universities and organisations.

Learn more about how FutureLearn is transforming access to education