Skip main navigation
We use cookies to give you a better experience, if that’s ok you can close this message and carry on browsing. For more info read our cookies policy.
We use cookies to give you a better experience. Carry on browsing if you're happy with this, or read our cookies policy for more information.

Comprendre les défauts de réfraction

Après la cataracte, les défauts de réfraction non corrigés sont une cause majeure de déficience visuelle dans le monde. Des estimations de 2004 indiquent que plus de 8 millions de personnes sont aveugles et que plus de 145 millions sont malvoyantes parce qu’elles n’ont pas de correction optique adaptée.

Dans cette étape, nous définirons les défauts de réfraction (également appelés vices de réfraction ou erreurs de réfraction) dans le contexte de la santé publique et nous décrirons leur épidémiologie. Nous poursuivrons ensuite en détaillant les facteurs qui influent sur la prestation de services de prise en charge des défauts de réfraction et les programmes de santé scolaire.

Parties prenantes impliquées dans la prise en charge des défauts de réfraction

En 2006, l’OMS notait que :

« Sans la correction optique qui convient, des millions d’enfants ne peuvent profiter des possibilités d’éducation qui leur sont données et des millions d’adultes sont exclus du monde du travail, avec toutes les conséquences économiques et sociales que cela entraîne. Ces personnes comme leurs familles se retrouvent alors souvent acculées dans un cycle d’appauvrissement à cause de leur mauvaise vue. Au moins 13 millions d’enfants (de 5 à 15 ans) et 45 millions d’adultes en âge de travailler (de 16 à 49 ans) sont affectés dans le monde. Au total 90 % des personnes avec des erreurs réfractives non corrigées vivent dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. »

Quels sont les acteurs clés à impliquer pour tenter de remédier à cette situation dans un contexte local ?

Share this video:

This video is from the free online course:

La Cécité dans le Monde: Planifier et Gérer les Services de Soins Oculaires

London School of Hygiene & Tropical Medicine

Contact FutureLearn for Support